Jean-Benoit SANGNIER
64 ans
Région Provence – Alpes – Côte d’Azur
Navigateur
Chef d’entreprise
Directeur des Ressources Humaines

Directeur Général de la SPA de janvier 2014 à Juillet 2016, j’ai après 3,5 ans d’administration provisoire eu la lourde tâchede relancer notre belle association dans l’accomplissement de ses missions avec la feuille de route du conseil élu en 2013 :

– En rencontrant et en écoutant l’ensemble des équipes dans chaque site : Refuges, Dispensaires, Maisons SPA,Cellule Anti Trafic (CAT) et collaborateurs du Boulevard Berthier

– En accordant confiance et en redonnant la parole et écoute aux équipes sur le terrain

– En donnant les moyens immédiats pour remédier aux urgences

– En concevant avec les équipes ce que devaient être les refuges dans le futur pour le bien-être animal

– En rappelant aux services centraux leur raison d’être : faciliter la vie au quotidien des équipes bénévoles et salariés.

– En développant les ressources financières de notre association avec les procédures indispensables à la transparence.

Les résultats ont été au rendez-vous rapidement :

– Adoption dès juin 2014 et validés en 2015 par notre Assemblée Générale de statuts inscrivant dans leur Article 1 « La Société Protectrice des Animaux (SPA) proclame ne procéder à aucune euthanasie qui ne soit justifiée par des impératifs médicaux. » et la pérennisation du vote par correspondance et/ou électronique au-delà de décembre 2015 pour le respect de l’expression démocratique.

– Formation de nos équipes à l’éducation positive et aux soins particuliers des chats.

– Définition du refuge type et lancement du plan d’investissement de rénovation et reconstruction de 20 sites pour 50 millions d’euros.

– Augmentation des adoptions de plus de 10.000 animaux par an depuis 2013 pour culminer en 2016 à 40 109 chiens et chats adoptés, tout en baissant la durée de séjour dans les refuges (plus de bien-être animal) de 85 jours à 48 jours en 2016 et en diminuant aussi les retours d’adoptions de 5,4% à 4,7%, ce qui signifie plus d’adoptions responsables.

Malheureusement dès 2017 adoptions (- 4 000) et délais de séjour se dégradaient.

– L’acquisition et la mise en ordre de marche du premier refuge pour chevaux, ânes, poneys de la SPA « le Grand Refuge » à Pervenchères dans l’Orne qui accueille près de 400 équidés dans un cadre exceptionnel.

– La structuration de notre délégation de Guadeloupe.

– Le rapprochement avec le refuge indépendant d’Inzinzac dans le Morbihan.

– Ecoute des 650 cinquante salariés, redéfinition de l’organisation des métiers et mise en place d’un accord collectif pour plus de reconnaissance de l’immense travail réalisé par nos équipes au quotidien.

– Agréement du Comité de la Charte et du Don en confiance le 31 mai 2015.

Ma candidature sur la liste ACTION SPA vise à permettre à la SPA d’avoir un Conseil d’administration qui porte les aspirations de l’ensemble de nos adhérents, bénévoles et salariés en lui fixant une feuille de route qui apporte par la connaissance des dossiers, par la compétence et l’expérience de ses membres le cadre institutionnel de la stabilité indispensable à la poursuite de plus de protection animale, de plus de bienveillance à l’égard de tous les acteurs au sein et à l’extérieur de la SPA.

Le CA fixe la route, le DG et ses équipes organise les moyens nécessaires aux acteurs de terrain de la mettre en œuvre au quotidien.

Jean-Benoît Sangnier