« Objectif : 100 000 adoptions par an d’ici à 6 ans grâce à la SPA 2.0 ! ». 

Conformément à ses statuts, la Société protectrice des animaux (SPA, un sigle qui renvoie aussi à la devise de l’association : sauver, protéger, aimer) va procéder à l’élection de son nouveau conseil d’administration (CA), le 22 juin 2019.

Fondée en 1845, l’association, reconnue d’utilité publique, a pour objectif d’améliorer, par tous les moyens en son pouvoir, le sort des animaux, de lutter contre leur trafic et la
maltraitance. Le rôle du CA est fondamental dans l’exercice de ces missions. C’est lui qui détermine la politique générale de l’association, supervise son fonctionnement, définit les missions des refuges, fourrières et dispensaires, exerce le contrôle de la gestion de l’association…, en résumé : le CA fait vivre la SPA et lui donne sa ligne directrice.

Il est composé de 9 membres élus par l’assemblée générale à scrutin secret (et donc par tous les membres de l’association) pour une durée de 3 ans, période à l’issue de laquelle il est intégralement renouvelé.

Le CA se réunit au moins tous les 6 mois et chaque fois qu’il est convoqué par son président ou sur demande de ses membres. Il élit lui-même, pour trois ans, parmi ses membres, à scrutin secret, le bureau exécutif, qui se compose d’un président, d’un trésorier et d’un secrétaire général.

La liste Action SPA conduite par le Dr vétérinaire Thierry Bedossa est candidate aux élections du 22 juin et a pour ambition de donner une nouvelle impulsion à la SPA, dans le respect de l’animal et de l’humain, en s’appuyant sur la connaissance et la formation.

Cette liste est composée de personnes attachées à la protection des animaux, disposant des expertises et savoir-faire nécessaires au pilotage de cette grande association et, animée par une volonté commune de recentrer son action sur les missions premières de l’association à savoir la protection et le sauvetage des animaux en redonnant la parole aux acteurs de terrain (bénévoles et salariés) dans les refuges, les dispensaires et les maisons SPA.

L’une des premières mesures de l’équipe sera de mettre en place dès le premier CA, le Comité Ethique et Scientifique instauré par les statuts votés par notre Assemblée Générale en 2011 afin d’assurer l’équilibre et la fiabilité de l’action entreprise.

Alors le 22 juin, dans l’intérêt de votre association et des animaux qu’elle défend, votez pour la liste Action SPA !